À propos

Les Amis de la Saint-Camille

Nous sommes plus de 1,500 Amis au Canada (surtout au Québec) qui formons le membership de notre organisme de bienfaisance reconnu légalement par Corporation Canada (BNL – But Non Lucratif). Une dizaine de personnes forment le noyau dur particulièrement actif dans différents rôles. Tous sont bénévoles et les plus « acharnés » de l’équipe forment le Conseil d’Administration; ils sont à la retraite pour la plupart et disposent donc de temps. Ils mènent des activités de sensibilisation dans des écoles, des universités, des organisations professionnelles, des paroisses, des communautés religieuses, des milieux d’affaires, des fondations, des établissements publics, etc… Ils poursuivent deux objectifs :

  • Informer et sensibiliser la population canadienne à la situation en santé mentale en Afrique noire et à la solution contemporaine apportée par la St-Camille
  • Développer un réseau de personnes, d’organismes en sol canadien pouvant apporter des ressources à trois niveaux à notre partenaire africain:
    • Humaines : formation du personnel, stagiaires, professionnels de soutien, coopérants
    • Matérielles : équipements médicaux, médicaments, matériel de soins, forage de puits, etc…
    • Financières : achat de médicaments chez IDA (Pays-Bas), financement d’atelier à jus, projets de construction, paiements de formation pour le personnel, achats de nourriture pour les patients (en attendant l’autosuffisance alimentaire), etc…

Tous les dons sont acheminés directement au Bénin et en Côte d’Ivoire. Les menues dépenses de transport, de téléphones, de paperasse, etc… font parties de leur engagement bénévole y compris leurs billets d’avion pour séjourner au Bénin et en Côte d’Ivoire.

L’expérience de gestion, de spécialistes en relation d’aide, en finance des membres du C.A. est disponible pour la Saint-Camille, comme il en a déjà été le cas dans les années antérieures. Depuis 2001, Les Amis ont appris à connaître ce partenaire africain, à travailler avec lui en étroite collaboration, à discuter entre eux et avec lui d’approches de développement et d’établir une bonne alliance de collaboration. Grégoire est venu six fois au Québec et cinq membres du C.A. ont séjourné dans les services de la St-Camille durant ces dernières années.